[Album Review] « Moderat II » : Puissance et Majestuosité

De gauche à droite : Gernot Bronzer (Modeselektor), Sascha Ring (Apparat) et Sebastian Szary (Modeselektor).

Préparez vos oreilles, car ce qui suit risque de rester gravé dans vos mémoires. Moderat est de retour. Le trio Allemand revient avec son deuxième opus sobrement intitulé Moderat II. Mais je ne tournerai pas autour du pot, allons directement dans le vif du sujet.

Berlin, la Magnifique

Avant toute chose, revenons un peu sur le groupe en lui-même. Placez autour d’une table des pionniers de la techno berlinoise formés suite à la chute du Mur comme Gernot Bronzer et Sebastian Szary (Modeselektor) et un artificier de l’Electro Experimentale comme Sascha Ring (Apparat), et vous obtenez Moderat. Un condensé d’ingrédients musicaux certainement façonné par le Tout Puissant lui-même. Après un premier album éponyme en 2009 comptant parmi ses hits A New Error, Nasty SIlent ou encore Rusty Nails, les trois compères se terraient dans leurs projets initiaux. On était donc en droit de s’attendre à un album plus mature, une suite concrète à l’ainé. Et pour sûr, Moderat II se révèle comme une véritable machine de guerre, une arme de destruction massive Electronique dont on n’a pas fini d’entendre parler…

« Moderat II » ou la poésie Electronique

Tout débute avec The Mark (Interlude) qui donne l’impression d’être sur un ruisseau. On pourrait croire qu’on se trouve sur une barque au milieu de la faune et la flore. Mais ne vous méprenez pas car cela ne dure qu’un temps. Bad Kingdom retentit puis vous transforme en marionnette. Premier single de l’album, la track se montre à la fois planante et enivrante. Insérez le disque en voiture, faite cracher les basses en roulant de nuit et laissez vous transporter (Testé et approuvé). Cette sensation se répète irrémédiablement lors de l’écoute du LP. Les gars de Modeselektor se chargent de peindre un tapissage sonore digne des plus grands artistes de la Renaissance tandis qu’Apparat éblouit au micro. Mais les autres morceaux ne sont pas en reste.

Moderat – Bad Kingdom (Official Vidéo)

Bad Kingdom, premier single de Moderat II. Clip réalisé par le collectif Pfadfinderei.

Le poétique Damage Done illustre un goût amer du romantisme, la partie de l’iceberg d’une relation amoureuse à qui personne n’aime avoir affaire. Taillé pour les clubs, Versions te décroche de ton siège et te fait danser sur un beat entêtant mêlé à une mélodie pourtant froide à l’écoute. Let In The Light présente une Pop Atmosphérique à un brouillard aveuglant sur des sonorités qu’on placarde aux tympans. Gita fait penser à un morceau Trip Hop dans lequel Apparat, par sa voix, démontre une nouvelle fois qu’il est un artisan, quel que soit l’instrument qu’il utilise. D’autant plus que la piste nous égard. On se retrouve perdu dans cet espace confiné dans lequel Moderat nous trimballe. Quant à This Time, qui clôt l’album en beauté, il nous renvoie l’image de la magnificence de ce que les berlinois peuvent créer. La mélancolie enlace l’environnement maussade de plage de synthés aussi sombres les unes que les autres.

« Moderat II » de Moderat chez Monkey Town Records, sorti le 4 août 2013.

En fin de compte, Moderat nous surprend. L’album n’apparait pas comme une suite de son prédécesseur mais bien comme une porte vers un univers Electro parallèle, proche mais différent. Et pour tout vous dire, malgré la noirceur constante qui se faufile de bout en bout de l’album, l’ensemble reste beau et chaleureux. « Moderat II », à consommer sans modération.

MODERAT sur FACEBOOK / TWITTER / YOUTUBE / OFFICIAL SITE

Moderat II en écoute sur Deezer <

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s