The West, Disco Dance Rock Ensorcelée

thewestband2_onthewall

Plongeons dans l’Underground Music avec l’excellent premier album de The West intitulé In Low Light qui risque de faire boucher les plus mélomanes d’entre vous.

Seattle, champ de bataille et cimetière du mélomane

Hipster dépourvu de toute ouverture d’esprit musicale, passez votre chemin. The West n’a rien à voir avec une Chillwave à la Toro Y Moi ou à l’Electro-Dream Pop de M83. Seattle. Ville de mélomanes par excellence mais cimetière oublié. Et oui, rappelez-vous de Hendrix, Cobain et consort… Bastion du label Indie Sup Pop Records, le patelin de l’Etat de Washington compte non seulement une grosse scène qui perdure malgré les drames vécus sur le plan local mais jouit de certains groupes résolument bons. C’est le cas de The West, qui mêle un son Indie Rock péchu et des claviers Dance Rock à en user les semelles de vos baskets sur le dancefloor d’un club Underground. Adrienne, Anthony, Reed, Bob et Jon le disent eux mêmes,  » I see you standing on the dancefloor next to me » … Comme quoi, leur désir humain d’inciter à bouger se montre naturel…

thewestinlowlightalbum_onthewall

In Low Light, à l’abri des regards indiscrets

Imaginez The Smiths faire un enfant à The Whip… Ou l’inverse. The West, c’est avant tout un groupe qui lâche des riffs Indie Rock qui bronze sur des mélodies synthétiques ultra 80’s, sous couvert  de rythmes Dance endiablés. It Was Disco And It’s Over rappelle clairement l’oeuvre de Joy Division et du groupe de Morrissey. Une sorte de témoignage au nom d’une New Wave qui revient de plus en plus sur le devant de la scène musicale actuelle. Don’t Make Sound groove comme c’est pas permis et implore ta présence sur la piste au milieu des jeunes femmes qui font secouer leur chevelure étincelante, ce qui n’est pas sans rappeler les publicités d’une certaine marque française de cosmétique, et la présence de la basse sur Another Story prend un malin plaisir à t’abimer la nuque en usant de son pouvoir enchanteur pour te faire secouer la tête, de la même manière que You Won’t absorbe ton énergie. Le quintet n’est pas en reste sur You’re In Control qui montre ses dessous affriolants et on gambade finalement sur l’ensemble de l’album.

Encore un groupe à suivre de prêt. Comme quoi, les britanniques ne façonnent pas toute la scène musicale indépendante, loin de là d’ailleurs

The West On The Web

[FACEBOOK]

[TWITTER]

[SOUNDCLOUD]

[BANDCAMP]

[OFFICIAL SITE]

Publicités

Une réponse à “The West, Disco Dance Rock Ensorcelée

  1. Pingback: On The Wall | THE WEST·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s