« Holy Fire », le nouvel album de Foals, est en écoute intégrale

Foals_Gif_HolyFire_onthewall

Foals, le célèbre groupe de Math Rock anglais, dont le prochain album « Holy Fire » est prévu pour le 11 février prochain, est disponible en écoute intégrale.

Internet vient encore une fois de prouvé qu’il aime les internautes autant que ceux-ci le chérissent. En effet, grosse fuite au menu aujourd’hui, puisque le dernier Foals a été posté sur Grooveshark dans son intégralité en avant première. Warner Music a précisé qu’il s’agissait d’une fuite, et a signalé le phénomène au blog My Band News qui avait posté un article à son propos. Le blog a décidé de retirer le lien.

Je respecte leur décision sans aucun problème. Mais quand ça tombe sur le web… De cause à effet, c’est au nom de tous les fans de Foals et au nom de la Neutralité du Net que je publie cette information des plus cruciales.

Ca y est, le moment tant attendu est arrivé. Nous avions eu droit à Inhaler ou encore My Number il y a peu, mais nous y sommes enfin. Holy Fire, le troisième LP tant attendu du groupe de Math Rock le plus reconnu sur cette planète, vient d’être mis à disposition de nos petites oreilles sur le net.

De nombreux doutes m’assaillirent lorsque j’écoutais Inhaler pour la première fois. Ce n’était pas vraiment Foals. Très alternatif par rapport à ses prédécesseurs, le single se confondait entre ombre et torture (en témoigne le chant de Yannis), et les guitares saturaient mon ouïe qui avait été habitué aux douces mélodies delay dédoublées ainsi qu’à une batterie résolument dance.

Foals_HolyFire_onthewall

Au moment où je pose ces quelques lignes, l’album tourne dans mes écouteurs, et je me laisse guider jusqu’ici par le savoir faire des britanniques. On a beau dire, la patte originelle persiste, bien qu’il s’agisse, selon toute vraisemblance, du dernier album du groupe. Effectivement, les tensions entre Yannis Philippakis (guitare/chant) et Jack Bevan (Batterie), les deux membres fondateurs du quintet, se trouvaient à leur paroxysme à un moment crucial de certaines prises en studio. Le frontman aurait déclaré :

« Fuck this shit, I’ll be making my own band, a band that doesn’t fight over shit » – Yannis P. –

Hum, tout cela pour dire que l’album tourne encore et caresse mes tympans. Rassurez-vous, les premiers aperçus sont réellement trompeurs. Bad Habit trouverait aisément sa place sur un Total Life Forever, Milk & Black Spiders pourrait tout à fait être présent sur une B-Side de Antidotes, tandis que Stepson met en exergue le don que les britanniques ont pour nous surprendre quant à leur pouvoir de création.

Foals_Band_2013_onthewall

Holy Fire, se pose en future sainteté de la musique Math Rock et de la Musique avec un grand M. Les fans se retrouveront dans ce LP qui exprime, encore une fois, la magnificence de l’alchimie du groupe. Les adeptes verseront une larme. Les non-connaisseurs deviendront accros. Rien ni personne ne pourra faire quoi que ce soit. Le ras-de-marrée Foals s’est réenclenché, et il ne nous reste plus qu’à prier pour que celui-ci ne nous abandonne pas.

Ô Foals, entendez nos paroles. Restez sur la scène Indie internationale. On vous aime.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s