Suits : Costards-Cravates, Manipulation et Loi de la Jungle

Oubliez l’humour de Barney Stinson avec ses costumes italiens fait main, laissez tomber The Good Wife, et entrez au cœur de Wall Street dans le cabinet d’avocat Pearson Hardman. Corruption, stratégie juridique douteuse et passé enfoui, je vous présente Suits.

Série judiciaire, humoristique et dramatique, Suits nous introduit dans un monde imbibé d’argent, de luxe et de suspens, où chacun se bat pour se faire un nom dans le milieu de la Cour. Harvey Specter (Gabriel Macht), associé junior dans un cabinet prestigieux du Big Apple, apparaît comme un vaurien du droit. Il a tout. Il est beau, riche, jouit d’un intellect passablement supérieur à la moyenne et est doté d’un sang froid et d’un charisme à toute épreuve. Tout va bien pour le jeune homme dont la splendide carrière se dessine, bien qu’il ait déjà un joli tableau de chasse. Pour les affaires gagnées hein… Bon certainement au niveau de ses conquêtes féminines aussi. Mais sa routine qui n’en est pas vraiment une va basculer dans le changement et l’éclate perpétuelle lorsqu’il va rencontrer Mike Ross (Patrick J. Adams)…

Suits-onthewall

De gauche à droite : Harvey Specter (Gabriel Macht) & Mike Ross (Patrick J. Adams)

Ce dernier, petit blondinet, mène une vie normale, en collocation avec son meilleur ami… Qui d’ailleurs pratique une activité professionnelle des plus rémunératrices : dealer. Bien évidemment, Mike se fait piéger par son copain et termine en fuite dans un hôtel de luxe avant d’arriver dans un bureau à l’improviste, se faisant passer pour quelqu’un d’autre. Rusé comme un renard le Mike Ross. S’en suit un entretien des plus déstabilisant pour Harvey, qui a forte affaire face à un newbie du droit, newbie qui possède qui plus est une mémoire eidétique… CQFD, Mike décroche le job et il est certain que les deux lascars vont former un sacré binôme.

Mike Ross ment sur ses études (« Désolé Madame j’ai oublié mon diplôme de Harvard ! ») et entre donc chez Pearson Hardman grâce à Harvey qui le couvre, ce dernier ayant vu le potentiel incroyable de Ross. Travaillant au côté de celui qui devient son mentor puis ami, Mike gagne en confiance auprès de tout le cabinet, et fait même chavirer le cœur de la jolie Rachel, assistante juridique qui incarne le stéréotype du métier de par sa beauté, son intelligence et son tact. Miam. Le nouvel arrivant se dresse une place confortable tandis que Harvey joue à ses petits tours manipulateurs avec Louis Litt et les autres associés.

La série montre un Wall Street sous un autre angle, avec une intrigue savoureuse. L’histoire de chaque personnage joue un rôle crucial dans l’évolution de l’histoire, et on se retrouve à la fois éberlué et subjugué par un duo Harvey/Mike à la fois puissant et redoutable. Les Starsky & Hutch des séries judiciaires ! Et je pèse mes mots.

Donc si vous aimez les séries policières, les costards et la manipulation sociétale inter-entreprise, il est de votre devoir d’aller visionner ce petit bijou.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s